Corbyn finance une pièce de théâtre à Gaza où des enfants tuent des Israéliens
Rechercher

Corbyn finance une pièce de théâtre à Gaza où des enfants tuent des Israéliens

Le Daily Mail dit qu’Interpal, financé par le président du parti Travailliste, a donné 10 000 $ à un 'festival culturel' palestinien ; Ce dernier figurerait également sur une vidéo promotionnelle de l'organisme de charité

Une jeune Palestinienne attaque un "soldat israélien" avec un couteau dans une pièce de théâtre ayant lieu à Gaza, dans le cadre du 'Festival de Palestine pour les enfants et l'éducation', en avril 2016 (Crédit photo : la Deuxième chaîne)
Une jeune Palestinienne attaque un "soldat israélien" avec un couteau dans une pièce de théâtre ayant lieu à Gaza, dans le cadre du 'Festival de Palestine pour les enfants et l'éducation', en avril 2016 (Crédit photo : la Deuxième chaîne)

Un organisme de bienfaisance britannique pro-palestinien soutenu par le leader du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn aurait financé un festival dans la bande de Gaza, cette semaine, qui incluait une pièce de théâtre dans laquelle des enfants palestiniens simulaient des actes de violence contre les Israéliens.

Le rapport du Daily Mail, jeudi, a été publié alors que le parti Travailliste se trouve dans la tourmente du fait de propos antisémites et anti-Israël répétés, tenus par ses membres.

Le parti a suspendu jeudi l’ancien maire de Londres, Ken Livingstone, qui avait déclaré qu’Adolf Hitler soutenait le sionisme, alors qu’il prenait la défense d’une députée suspendue un jour plus tôt pour un post Facebook de 2014 dans lequel elle appelait Israël à être démantelé.

Le Daily Mail a dit que l’organisme de bienfaisance Interpal, officiellement connu sous le nom de Secours palestinien et fonds de développement, a fait don de 6 800 livres (environ 10 000 dollars) au Festival de Palestine pour les enfants et l’éducation, qui a mis sur pied une pièce de théâtre montrant des enfants vêtus de treillis militaires et brandissant des couteaux et des mitrailleuses en plastique alors qu’ils attaquaient des Israéliens.

De jeunes Palestiniens tiennent des jouets en plastique dans une pièce de théâtre jouée à Gaza dans le cadre du 'Festival de Palestine pour les enfants et l'éducation' en avril 2016. (Crédit photo : la Deuxième chaîne)
De jeunes Palestiniens tiennent des jouets en plastique dans une pièce de théâtre jouée à Gaza dans le cadre du ‘Festival de Palestine pour les enfants et l’éducation’ en avril 2016. (Crédit photo : la Deuxième chaîne)

Corbyn a parlé à des organismes de bienfaisance pour Interpal, d’après le Daily Mail. En 2013, il a « accepté » de sa part un voyage à Gaza coûtant 2 800 livres , et est même apparu dans une vidéo promotionnelle pour l’organisme de charité. Le rapport dit également que le chef du parti Travailliste évoquait comme étant un « très bon ami » le chef d’Interpal, Ibrahim Hewitt, – que le journal appelle « un jusqu’au-boutiste islamique notoire ayant dit que les coupables d’adultère doivent être lapidés ».

Le logo de l’organisme de bienfaisance peut être clairement vu à l’arrière-plan pendant la pièce, déclare le journal. La Commission britannique des charités étudie ces déclarations, ajoute le Daily Mail, et des députés ont exigé une enquête sur la question.

Corbyn, qui a été élu chef du parti en septembre, a déjà été critiqué pour avoir appelé les représentants du Hamas et du Hezbollahhis des « amis ».

L’événement de Gaza a été diffusé sur une chaîne de télévision du Hamas dédiée à la culture, disponible dans la bande de Gaza et la Cisjordanie, selon la Deuxième chaîne.

Un court extrait de la pièce diffusée sur la Deuxième chaîne, mardi, montre une jeune fille armée d’un couteau et essayant de libérer un prisonnier palestinien d’une prison israélienne en poignardant les gardes. Elle est abattue et tombe sur le sol au milieu des pleurs et des cris du public. D’autres petites filles s’approchent alors et pleurent sur son « corps ».

« Ne soyez pas en colère contre elle », dit une voix au haut-parleur. « Elle est votre sang, votre chair et votre honneur ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...