Rechercher

La police de New York a recensé 45 crimes antisémites en novembre

Ce chiffre représente une moyenne d'une attaque anti-juive toutes les 16 heures et 60 % du total des incidents à caractère raciste dans la ville

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Policiers en faction devant une synagogue, suite aux menaces contre la communauté juive, à New York, le 4 novembre 2022. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)
Policiers en faction devant une synagogue, suite aux menaces contre la communauté juive, à New York, le 4 novembre 2022. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

NEW YORK – Le département de la police de New York a recensé 45 crimes de haine antisémite dans la ville le mois dernier, dans un contexte de recrudescence du sentiment antijuif aux États-Unis.

Le décompte pour le mois de novembre correspond à un crime de haine antisémite dans les cinq districts de la ville toutes les 16 heures, en moyenne. Les groupes de sécurité juifs ont déclaré que de nombreuses attaques ne sont probablement pas signalées.

Les attaques anti-juives ont représenté 60 % de la totalité des crimes de haine dans la ville le mois dernier.

Le chiffre pour novembre représente une augmentation de 125 % par rapport à la même période de l’année dernière. Chaque mois, à l’exception d’avril et de mai de cette année, a été marqué par une augmentation par rapport au même mois en 2021.

Globalement, la criminalité est en hausse à New York par rapport à l’année dernière, bien que les meurtres et les fusillades aient diminué.

La police de New York a confirmé 195 crimes de haine contre les juifs entre le 1er janvier et le 30 septembre, soit beaucoup plus que contre tout autre groupe. Les Juifs sont systématiquement plus visés que les autres minorités de la ville, tant en valeur absolue que proportionnellement, par habitant.

Les incidents vont de l’agression au harcèlement verbal, en passant par les dommages matériels et les graffitis antisémites.

Dans l’incident le plus médiatisé du mois dernier, deux hommes ont été arrêtés après avoir menacé de « tirer sur une synagogue ». La police a saisi des armes et un brassard nazi sur les suspects et a renforcé la sécurité dans les synagogues.

Parmi les autres incidents, un vandale a tagué « Free Palestine » sur le côté d’un véhicule de sensibilisation du mouvement Habad ; un homme a jeté des pierres sur une école juive ; quatre suspects ont agressé un homme juif dans une rue de Brooklyn ; et des agresseurs ont tiré sur une femme hassidique et son fils avec un pistolet à plomb en gel.

L’augmentation des crimes haineux à New York correspond aux tendances nationales. L’Anti-Defamation League a enregistré 2 717 incidents antisémites à travers le pays l’année dernière, soit une augmentation de 34 % par rapport à l’année précédente, et le chiffre le plus élevé depuis qu’elle a commencé à faire ce suivi en 1979. Une partie de cette augmentation est due à des méthodes de signalement différentes et améliorées.

Le maire de la ville de New York, Eric Adams, et d’autres dirigeants new-yorkais, dont la gouverneure Kathy Hochul et la procureure générale Tish James, ont des liens étroits avec les communautés juives de New York et ont œuvré pour lutter contre l’antisémitisme.

Adams a assisté à un sommet international sur l’antisémitisme en Grèce cette semaine, et Hochul a signé le mois dernier une loi visant à combattre les crimes de haine et de partialité.

Samedi, des membres du groupe antisémite Black Hebrew Israelite ont été filmés à Brooklyn en train d’exprimer leur soutien à Adolf Hitler, à Kanye West et à la star de la NBA Kyrie Irving, qui a fait la promotion d’un film antisémite fin octobre et s’est ensuite excusé.

« Nous soutenons Hitler parce que Hitler tuait votre peuple », a déclaré le groupe à un passant juif. « Vous n’êtes pas un Juif, vous êtes la graine du diable ».

La Shoah « a eu lieu et nous sommes heureux qu’elle ait eu lieu », ont-ils déclaré lors d’un rassemblement devant le Barclays Center, le terrain de l’équipe d’Irving, les Brooklyn Nets. West a fait l’éloge d’Hitler et des nazis lors d’une interview quelques jours auparavant.

Dimanche, des agresseurs ont tiré sur un garçon juif de 7 ans et son père avec un pistolet à billes devant une épicerie casher de Staten Island.

À la fin du mois dernier, un activiste pro-palestinien a plaidé coupable à des accusations fédérales de crimes haineux pour une série d’attaques contre des Juifs en 2021 et 2022.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.