Le Parti sioniste religieux fête son entrée à la Knesset
Rechercher

Le Parti sioniste religieux fête son entrée à la Knesset

Le QG du Parti sioniste religieux commence à faire la fête alors que les sondages de sortie des urnes indiquent que l’alliance des factions d’extrême droite a non seulement réussi à franchir le seuil électoral, mais a surpassé les attentes pour devenir un acteur majeur de la prochaine Knesset.

Le Parti sioniste religieux aura au moins six sièges dans la prochaine Knesset, selon les estimations des trois chaînes d’information. Le résultat serait donc bien plus élevé que ce que les sondages de quatre à cinq sièges prévoyaient depuis des semaines.

Les résultats placeraient à la fois le néo-kahaniste Itamar Ben-Gvir et le candidat anti-LGBT de la faction homophobe Noam Avi Maoz à la Knesset.

Les militants ont applaudi le nom de Smotrich pendant plusieurs minutes dans la salle de bal de Modi’in avant de se calmer et d’imprégner tranquillement les résultats.

Le chef du parti, Bezalel Smotrich, ne s’adressera à ses partisans que plus tard dans la soirée.

A LIRE : Grâce à Netanyahu, Ben Gvir est optimiste

C’est vous qui le dites...