Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Un État palestinien, garantie pour la sécurité d’Israël, selon Borrell

Josep Borrell, haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, s'adressant à la presse après avoir participé au sommet international sur la paix dans la nouvelle capitale administrative de l'Égypte (NAC), à environ 45 kilomètres à l'est du Caire, le 21 octobre 2023. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)
Josep Borrell, haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, s'adressant à la presse après avoir participé au sommet international sur la paix dans la nouvelle capitale administrative de l'Égypte (NAC), à environ 45 kilomètres à l'est du Caire, le 21 octobre 2023. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)

La création d’un Etat palestinien est le meilleur moyen d’assurer la sécurité d’Israël, a déclaré lundi le chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell après une réunion avec les 27 ministres des Affaires étrangères.

« La meilleure garantie pour la sécurité d’Israël est la création d’un État palestinien », a déclaré M. Borrell dans un résumé écrit d’une visioconférence avec les 27 ministres après avoir effectué une tournée au Moyen-Orient.

C’est « une conclusion politique fondamentale » de ses discussions dans la région, a fait valoir le plus haut diplomate de l’UE.

M. Borrell a insisté sur le fait qu’Israël ne devrait pas retourner à Gaza après la fin du conflit et que le contrôle du territoire devrait être transféré à l’Autorité palestinienne. Israël s’est unilatéralement retiré de la bande de Gaza en 2005.

« Malgré les énormes défis, nous devons faire avancer nos réflexions sur la stabilisation de Gaza et le futur Etat palestinien », a-t-il souligné.

À court terme, il existe dans la région un « sentiment d’urgence » face à la situation humanitaire désespérée de Gaza, a ajouté M. Borrel après avoir visité une série d’États arabes.

« La résolution du Conseil de sécurité des Nations unies appelant à des pauses humanitaires immédiates est un grand pas en avant, mais nous devons veiller à sa mise en œuvre rapide », a déclaré le fonctionnaire européen.

Une autre crainte majeure est que le conflit n’enflamme davantage la situation explosive en Cisjordanie et n’entraîne d’autres acteurs au Moyen-Orient.

« Compte tenu de l’augmentation de la violence des extrémistes et des colons à l’encontre des Palestiniens, il existe un risque réel d’escalade de la situation », a estimé M. Borrell.

« Les informations faisant état d’un navire détourné par les Houthis sont un autre signe inquiétant d’un risque de débordement régional.

 

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.