Rechercher

Un nombre record de Juifs sur le mont du Temple depuis Rosh HaShana

Selon un groupe de défense, plus de 6 000 visiteurs juifs se sont rendus sur le site sacré, alors que le Hamas a menacé de recourir à la violence

Des Juifs visitant le mont du Temple le jour de Rosh HaShana, le 25 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/ Maya Alleruzzo)
Des Juifs visitant le mont du Temple le jour de Rosh HaShana, le 25 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/ Maya Alleruzzo)

Plus de 6 000 Juifs ont visité le mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem depuis le Nouvel an juif – un nouveau record de visites mensuelles, selon le groupe de défense Yaraeh.

Yaraeh, qui promeut les visites juives sur le lieu saint, a communiqué ce chiffre vendredi, au 19e jour du mois de Tishri, et l’on s’attend à ce que ce nombre augmente encore au cours des 11 derniers jours de ce mois juif.

Au cours du même mois de l’année dernière, le groupe a déclaré qu’un nombre record de 5 981 Juifs étaient montés sur le mont du Temple.

Yisrael Medad, militant des visites sur le mont du Temple, a noté l’augmentation de la taille des groupes juifs depuis qu’il a commencé à s’y rendre. Auparavant, « pas plus de sept Juifs ne montaient en même temps, mais maintenant des groupes de 100 à 150 personnes montent simultanément », a-t-il déclaré dans un communiqué de Yaraeh.

Les visites juives sur le mont du Temple sont depuis longtemps une source de tension avec les Palestiniens, ce qui a conduit à des échauffourées mineures avec la police le mois dernier pendant Rosh HaShana, après que de jeunes Palestiniens se soient barricadés à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa en prévision de la venue des visiteurs juifs.

La police s’était préparée à d’éventuelles tensions sur le mont du Temple pendant la fête de Souccot, après plusieurs nuits d’émeutes à Jérusalem-Est et des troubles continus en Cisjordanie.

Toutefois, aucun affrontement n’a été signalé sur le lieu saint de Jérusalem vendredi, alors qu’un grand nombre de fidèles musulmans assistent habituellement aux prières de l’après-midi.

Des musulmans assistant à la prière du vendredi dans l’enceinte du mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 14 octobre 2022. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)

Les Palestiniens s’opposent à la présence de visiteurs juifs sur le mont du Temple et le groupe terroriste palestinien du Hamas a mis en garde contre des « répercussions » violentes lors des visites pendant les fêtes du Nouvel an juif, lorsque le nombre de Juifs qui visitent le site augmente généralement.

Le groupe terroriste qui dirige la bande de Gaza se décrit régulièrement comme la principale force défendant le mont du Temple, qui abrite la mosquée Al-Aqsa, contre Israël.

Le complexe situé au sommet de la colline est depuis longtemps au centre des tensions, mais les Palestiniens ont exprimé une colère exacerbée face au nombre croissant de visites de Juifs, qui, selon un groupe d’activistes, a presque doublé pour atteindre le chiffre record de plus de 50 000 au cours de l’année dernière.

Le mont du Temple est le site le plus sacré du judaïsme et est vénéré comme l’emplacement des deux anciens Temples juifs. Il est géré par la Jordanie, à qui Israël a pris la Vieille Ville et le reste de Jérusalem-Est lors de la guerre des Six Jours en 1967, dans le cadre d’un accord délicat avec l’État juif.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...