Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Les roquettes se font discrètes alors que les chefs du Hamas entament des pourparlers de trêve

Des Palestiniens inspectant une maison touchée par une frappe israélienne, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 20 décembre 2023. (Crédit : Fatima Shbair/AP)
Des Palestiniens inspectant une maison touchée par une frappe israélienne, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 20 décembre 2023. (Crédit : Fatima Shbair/AP)

Le ciel au-dessus d’Israël a été singulièrement calme, sans une seule attaque à la roquette au cours des 17,5 dernières heures, un rare répit par rapport au flux quasi-constant de sirènes déclenchées par les lancements de roquettes et de drones depuis Gaza et le Liban.

Cette période de calme coïncide avec le fait que les dirigeants du groupe terroriste palestinien du Hamas se trouvent en Égypte pour des pourparlers portant sur une éventuelle pause dans les combats et la libération des otages.

Les importantes salves de roquettes qui ont été régulièrement tirées au cours des premières semaines de la guerre se sont espacées, les terroristes gazaouis semblant manquer de munitions et d’endroits d’où tirer, alors que l’armée israélienne poursuit son incursion terrestre dans la bande de Gaza, écrasant le Hamas et ses alliés.

Hier, le ministre de la Défense Yoav Gallant a indiqué que des opérations de déblaiement avaient lieu dans le nord de la bande de Gaza, indiquant que l’armée avait pratiquement maîtrisé la moitié de l’enclave.

Selon des informations palestiniennes, Israël aurait continué à pilonner des sites dans la bande de Gaza, avec un certain nombre de frappes signalées à Rafah et dans d’autres endroits.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.